Feuille de chou n°3 - 16 novembre 2011

DES NOUVELLES DU POTAGER

Au garde à vous pour la pelle d’offres

Au fur et à mesure que les échéances approchent, l’émotion monte et ça frissonne dans les choux. On ne tremble pas comme des feuilles bien sûr ! Mais on hésite quand même un peu entre l’impatience (que les vendeurs se dépêchent de choisir !.... nous ! évidemment) et la trouille de ne pas être prêts.

Les Oblats (les vendeurs du bien pour ceux qui ont loupé les premiers épisodes) ont décidé de se mettre dans une configuration d’appel d’offres qu’ils ont confié à un cabinet notarial. Le cabinet va transmettre à tous les candidats un cahier des charges et ouvrira tous les dossiers, sous pli cacheté, en même temps. C’est pour ce moment solennel, qu’on compte sur une forte manifestation de sympathie sous une configuration libre à chacun : le cri de guerre d’Audrey, le cierge à Fourvière, une méga gueule de bois … toute forme d’incantation susceptible d’émouvoir et de convaincre une notaire et les Oblats est bienvenue ! (échéance probable : fin d’année).

De fait, en attendant, on est renvoyé dans les cordes des dossiers à peaufiner.

Dossier financier : pression sur le cash à trouver auprès de tous ceux qui ont envie de soutenir le bo projet/ rémunération des cashs/ affinement de la démarche auprès des banques/démarche auprès de courtiers/ plan financier plus précis/ appel à l’appui technique d’un expert comptable. Notre dossier se rapproche de plus en plus de la pure œuvre d’art ! Dossier juridique : Toujours SCI couplée à association. Même si des boutons apparaissent sur le visage de certains banquiers à la simple évocation de l’association. "ce sont les gens qui vont nous apporter les garanties, pas l’association !"... On compose mais on reste ferme !

Et en attendant, on avance sur les données humaines : noyau dur/ nouveaux : les frontières s’assouplissent ; les craintes, les principes, les envies s’expriment ; On peut quasiment dire qu’on est entrain de construire les bases de la culture du potager. Et ça fait souffler un peu d’optimisme dans le climat ambiant. C’est le sentiment général d’à peu près chacune de nos fins de réunions.

Pour avancer dans le registre « tentative de vivre ensemble », on a aussi décidé du principe d’un nouveau week end, genre prise de décisions du groupe.

Et pour ceux qui veulent « approfondir le sujet » ou se projeter 30 ans plus tard (!...), un témoignage très intéressant ici

On compte sur tous pour la minute de ferveur au moment de l’ouverture des plis !

A bientôt

L’équipe des Choux Lents