Feuille de chou n°5 - 7 février 2012

DES NOUVELLES DU POTAGER

On a dormi à Choulans !

Quoi qu’il arrive et quel que soit l’issue de ce projet, quelques un d’entre nous auront dormi dans le bâtiment. Au cours de notre week-end de formation à la sociocratie (les 4 et 5 février,) une poignée de courageux a vécu un week-end entier à Choulans ! Il est dommage que dans le cahier des charges des vendeurs, la nuit façon camping avec une température extérieure proche de -10 °C ne soit mentionnée... ça aurait augmenté nos chances face aux promoteurs ! Avec ou sans la nuit, le week-end passé fût des plus agréables et instructifs. Tous les Choux se sont retrouvés autour de notre formateur, Pascal, pour acquérir les bases de la sociocratie, « sans objection » ! Le cercle de sociocratie formé et les radiateurs intercalés tous les 4 participants, c’est parti pour des tours de paroles, des mains levées, des popcorns, des élections sans candidats, de multiples clarifications le tout agrémenté d’exercices de remise en forme dans le jardin ensoleillé et une partie de pilipilis dans la chapelle ! Quoi qu’il en soit nous profitons studieusement de la formation pour mettre à l’épreuve de la sociocratie des sujets brûlants tels que la finance et la gestion de notre association et approfondissons nos techniques d’animation. Samedi soir, après plusieurs heures de réflexions intenses et graves, nous grimpons dans les rues glaciales nous revivifier au « Bistrot de la Fontaine ». Entourés de tableaux en tout genre et d’un piano qui ne fonctionne plus, l’ambiance se réchauffe et nous finissons en chanson sous l’oeil amusé du Père Marc (représentant des vendeurs) qui nous a accompagnés. Notons le défi relevé par nos restaurateurs de contenter nos Choux végétariens ! Dimanche, après une dernière réunion et la visite des lieux par quelques nouveaux intéressés par le projet, notre week-end s’achève. Nous sommes heureux, contents, fatigués, des idées plein la tête et une nouvelle semaine bien chargée s’annonce !

Allez les Choux ne lâchons rien !

Votre mission si vous l’acceptez

Le Crédit Coopératif nous assurait l’impossibilité bancaire d’un type de prêt bien particulier, notre notaire nous assurait le contraire. L’enquête se résumait donc à savoir qui du notaire ou du banquier disait vrai. Tenue de camouflage d’un client lambda, visite de 10 banques et question somme toute banale :"est il possible d’emprunter pour acheter des parts d’une SCI et également pour un apport en compte courant ?" Dans cette feuille de chou pas question de faire le top 5 des plus jolies conseillères accueil, ni le classement des tenues les plus extravagantes des conseillers, ni un compte rendu sur le rapport pellicules sur costume / incompréhension de l’explication. Les réponses ont été les suivantes : (Le nom des banques a été barré pour préserver leur anonymat)

HSBC : "Je pense pas mais on vous rappelle" LCL : "Non" ( Conseiller numéro 1 dans le classement de l’extravagance du costume : gilet coton gris et cravate noire sur chemise blanche ) Société générale : "NON" ( seule présence masculine à la borne d’accueil ) BNP : "Alors là aucune idée mais aucune idée, mais on vous rappelle" CIC : "Non et vous ne trouverez aucune banque qui le fait" Caisse d’épargne : "Oui dans le cadre d’un investissement, il existe un prêt qui s’appelle COD, prêts pour investissements qui se rapproche des prêts immobiliers pour des emprunts supérieurs à 70000 euros" BCP : "Non "( avec un petit accent portugais qui me surprend le temps de découvrir José Mourinho sur les murs et de comprendre que je suis dans une banque effectivement portugaise) Credit Mutuel : "NON !!!!!!" ( en levant les yeux au ciel comme si je venais de poser la question la plus débile du monde, s’en est suivie une longue explication incompréhensible, ce qui vous donne une idée du nombre de pellicules sur le costume. Accueil pourtant le plus charmant mais vrai banquier comme on les aime qui vous regarde de haut tout en étant plus petit) Banque populaire : "Non" et il rajoute cette énigme " On ne peut pas être juge et parti." " Un apport en capital doit être uniquement fait avec des fonds propres". Je n’ai pas osé lui répondre qu’avec tout l’argent qu’il blanchissait il pouvait bien me sortir des fonds propres.

Agent CH 007.

A bientôt pour une nouvelle Feuille de chou

Les Choux Lents