Feuille de chou n°10 - 13 mai 2012

Campagne de Choux, Choux de campagne

Le printemps est déjà bien entamé et un étrange mélange d’arômes embaume l’atmosphère. Entre les odeurs de fausse à purin du premier tour et le parfum "rose fanée" du deuxième, ne percevez-vous pas également les senteurs d’une nouvelle germination dorée ?

Revenons un mois et demi en arrière : Les Choux Lents ne sont pas restés dans les choux très longtemps ! Même pas mal la décision des Oblats : tant pis pour eux, nous, on ré-attaque les visites. Notre quête nous pousse jusqu’aux confins du Grand Lyon, en visitant des cabanes plus ou moins excentrées et excentriques.

A Saint Germain, une belle et ancienne (voire bourgeoise ! Si, si mais ça se soigne, ça !) maison et son énorme grange qui lui fait face nous font de l’œil. Saint Germain au Mont d’Or est à une vingtaine de kilomètres de Lyon. L’éloignement fait qu’une partie des Choux (les choux des villes ?) ne suivent pas l’aventure. Ça fait toujours aussi bizarre de laisser des amis de côté, mais notre groupe s’était formé autour de la montée de Choulans et nous savions tous que la (re)descente ne se ferait pas sans peine ni perte...

La germination a été rapide (c’est le printemps, oui ou non ?) : nous avons prévu de faire une offre d’achat dans quelques jours. Si nous acquérons ce bien, du bon gros jardinage nous attend pour aménager la grange en cabanes habitables, et nous pourrons en tout loger 7 familles de choux, en plus des surfaces communes plutôt dodues. Les Choux des champs sont attirés par l’authenticité du bien, l’accessibilité par le t’choux t’choux (12 minutes depuis Lyon part Dieu ou Vaise), le cadre presque campagnard.

En espérant que les Choux des villes ne seront pas laissés pour compte et retrouvent un jardin qui leur corresponde. D’ailleurs, ne sentez-vous pas déjà une jeune pousse des villes qui pointe sa feuille ?

Olivier, Martine, Claude & Anne-Françoise (et leurs 2 enfants), Audrey & Ludo, Les Choux Lents (des champs)